Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

un entretien

Publié le 2 Juillet 2014

Quelques mots sur la position du Principal du Collège responsable de la décision de traduire Timothée en Conseil de discipline le 7 juillet prochain. Je l'ai rencontré hier, pour lui demander de revenir sur sa décision. Il avance deux arguments successifs pour s'y refuser.

Le premier: la loi de 2011 (je n'ai pas ici la référence exacte) impose désormais que tout acte de violence envers un personnel d'établissement scolaire soit automatiquement sanctionné par comparution en Conseil de discipline.

A mon objection sur la qualification non établie des faits dont Timothée est à l'origine (acte de violence?), nous glissons vers un second argument, qui se veut décisif.

Le second donc: "je suis responsable de la sécurité des personnels dans ce collège, et certains ne comprendraient pas que je ne prenne pas cette décision".

Mon objection: si certains ont peur de Tim (paraît-il), est-ce la meilleure façon de résoudre le problème (exclure Tim, peut-être?). En tout état de cause, la décision du Principal consiste à se retrancher derrière cette supposée attitude de certains personnels, qui ne saurait être dépassée. Comme si ces craintes (fondées sur quoi?) avaient vocation à surdéterminer la question de l'insertion des élèves handicapés.

Commenter cet article