Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emission de radio, et résumé (tendancieux!) de situation

Publié le 1 Octobre 2014


Voici la vidéo de l'émission "ça peut vous arriver" du 30/09/2014 sur RTL (sans les coupures pub et autres sujets abordés):

https://www.youtube.com/watch?v=WNZ1LYf6BB8&feature=youtu.be

Voici le contenu de la lettre du directeur du collège La Tourette, rédigée le 30 septembre 2014 . (il doit normalement l'envoyer à la presse). En guise de commentaire implicite, je souligne en gras les passages "problématiques"…

Les personnels du collège La Tourette souhaitent réagir publiquement face aux attaques personnelles ou collectives et à la pression médiatique dont ils sont l’objet depuis la rentrée, concernant la question de l’accueil d’un élève autiste. Ils sont soucieux de rétablir la vérité des faits.
Depuis 2011, l’élève autiste T. D a été accueilli au collège François Truffaut puis au collège La Tourette à la rentrée 2013 et pris en charge par l’équipe éducative avec l’attribution d’une Auxiliaire Vie Scolaire (AVS).
Aujourd’hui l’équipe éducative, n’étant pas composée d’enseignants spécialisés, considère avoir atteint les limites de ce qu’elle peut apporter pédagogiquement à cet élève qui, pour reprendre l’appréciation générale d’un de ses bulletins mis en ligne par la mère de T. D, “ne peut être évalué sur les compétences attendues d’un élève de 5ème”. Cet état de fait n’a pas empêché les enseignants d’adopter une attitude bienveillante à l’égard de cet élève tout au long de son accompagnement, en valorisant tout ce qui pouvait l’être, et ce malgré un comportement très souvent problématique.
Par ailleurs, comme signalé par la mère de T.D dans les médias, des faits ont donné lieu à un conseil de discipline en juillet 2014. Contrairement à ce qu’avance la mère par voie de presse, l’incident a été suffisamment grave pour que soient prononcés un arrêt de travail de 10 jours et une Interruption Temporaire de Travail de 5 jours pour la victime. Par bienveillance envers cet élève, le conseil de discipline s’est déclaré incompétent à prendre une décision et s’en est remis aux autorités académiques. La Maison Départementale Pour le Handicap (MDPH) a renouvelé l’orientation de cet élève en Institut Médico-Educatif dès la rentrée 2014.
Devant le refus de la mère d’accepter cette décision, alors même que son père a fait savoir par voie de presse qu’il y était favorable, une scolarisation a été proposée pour cette rentrée 2014 : T. D bénéficie d’une place dans un autre collège de Lyon Centre, où il pourrait être suivi par un enseignant spécialisé dans l’accueil des élèves porteurs de troubles du spectre autistique. Une telle prise en charge, personnalisée et individualisée, impérative tant en terme d’accompagnement dans les apprentissages qu’en terme de sécurité, n’existe pas au collège La Tourette (nous rappelons que T.D a bientôt 16 ans, qu’il cotoie des élèves qui n’en ont pas encore 11 et qu’il n’est pas conscient de sa force).
Aujourd’hui, le refus de la mère d’accepter toute solution de scolarisation adaptée et les actions qu’elle mène pour imposer la scolarisation de son fils dans le collège de secteur entraînent de profondes perturbations depuis la rentrée au collège La Tourette aussi bien pour l’ensemble des élèves, que pour les personnels de l’établissement mais aussi et surtout pour cet élève lui-même qui ne peut bénéficier d’une prise en charge adaptée à ses besoins.
En effet, nous tenons à rappeler les actes de la mère de T.D :
Diffusion d’une vidéo manipulatrice via les réseaux sociaux (tout le monde sait dans le quartier que le cadenas et la chaîne accrochés à la vieille grille du collège sont là depuis plus d’un an), et dans le non-respect du droit à l’image.
Appui à des commentaires diffamatoires ou injurieux sur des sites internet.
Diffusion des noms et qualités voire adresses mail de certains personnels en les livrant à la vindicte populaire.
Banderoles diffamatoires et injurieuses devant le collège (ex : “le c(h)amp du handicap c’est où ?” “Mise à l’écart = maltraitance”)
Prise à parti d’élèves mineurs à l’entrée du collège.
Enregistrement à leur insu de paroles d’élèves mineurs, utilisées sans autorisation pour alimenter les réseaux sociaux.
Distribution de tracts aux élèves et sollicitation de ces derniers pour leur diffusion.
Appel aux collégiens à rejoindre une page facebook de soutien et à perturber le déroulement de la vie du collège.
Enchaînement de la mère aux grilles à deux reprises avec interpellation des élèves et prise à parti de ces derniers.
Intrusion de la mère et du beau-père à plusieurs reprises dans l’établissement nécessitant l’intervention de la police.
Propos diffamatoires à destination des personnels accusés d’être “handiphobes”.
Face à un tel acharnement, qui tourne au harcèlement, les personnels du collège La Tourette dénoncent :
le climat délétère qui pèse sur l’environnement du collège, fait de rumeurs, diffamations, injures et pressions médiatiques permanentes.
le harcèlement que subit le personnel du collège et en premier lieu son équipe de direction.
l’agitation à laquelle sont soumis les élèves, qui nuit à la sérenité du collège et donc à l’accueil et au travail des élèves et de leurs enseignants.
les tentatives d’instrumentalisation dont sont victimes les collégiens à la porte de l’établissement.
Nous déplorons que cet élève soit aujourd’hui instrumentalisé dans des enjeux et combats bien loin de son avenir et des objectifs éducatifs et pédagogiques qui y sont liés.
Les personnels du collège La Tourette demandent qu’un terme soit mis au climat malsain qui pèse sur l’établissement et l’ensemble de ses acteurs. Ils défendent un service public d’éducation garantissant un cadre serein et propice à l’enseignement et la réussite de tous.
Avec le soutien des sections syndicales du SNES et de la CNT-Education. Directeur...

Commenter cet article