Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nouveau blog pour sauver Timothée

Publié le 29 Septembre 2012 in autisme Timothée ecole college policiers

Notre blog qui était hebergé sur le site de journal "Le monde" a été coupé, bizarre non ?

Nous publierons sur ce blog les nouvelles concernant notre parcours pour que Thimothée, jeune autiste lyonnais de 13 ans puisse suivre une scolarisation correcte.

Ce parcours est suivi dans le blog "The autist" :

Il est également relaté dans le site " Ma grossesse" dans cet article

Une pétition est en cours pour qu'il soit inclus au collège.

Mme Carlotti , ministre déléguée chargée des personnes handicapées, 24 septembre 2012 :

« Pour les élèves ayant un degré développemental et intellectuel suffisant, l’inclusion en classe ordinaire est la règle. »

Thimothée a le niveau et un comportement adapté pour suivre une scolarisation en collège, en 6ème, accompagné d’une Auxiliaire Vie Scolaire

  • En France et ailleurs :

En Espagne, en Suède, 90 % des enfants autistes vont à l’école. En Angleterre, ce sont 100% des enfants autistes qui vont à l’école.

En France, moins de 10% des enfants autistes sont scolarisés. Seulement 2% vont à l’école à plein temps. Les autres, vous ne les voyez pas : ils sont cachés dans des institutions, entre 700 et 900 € la journée.

Cette rentrée, ce sont 80 000 enfants autistes qui ne sont pas l’école.

  • Les dernières actualités.

- Mardi 25 septembre ; les policiers entrent dans le collège, pour en expulser Thimothée : la presse (le progrès) est là pour couvrir cet évènement… Qui n’est toujours pas couvert.

- Maryna entame alors une grève de la faim. L’inspecteur d’académie la convoque pour un Rendez-Vous pour parler de la situation.

- Mercredi : revirement de situation : Thimothée est accepté au collège, tout se passe comme si de rien n’était. Maryna continue sa grève de la faim et fait une lettre ouverte à l’inspecteur d’académie, dans laquelle elle explique qu’elle ne se rendra à ce RV que si elle a la confirmation que son fils restera au collège à défaut d’une solution qu’elle jugera acceptable.

Remarque : une « scolarisation » dans l’IME, décidé par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH), et contre l’avis de sa maman, n’est pas acceptable : cet établissement se trouve à 1h30 de son domicile donc l’enfant serait en internat, ceci à 13 ans, et la prise en charge étant non adaptée à son niveau. De plus elle coûterait bien plus cher à l’État (au moins 400€ par jour) qu’une scolarisation au collège.

- Jeudi : Elle reçoit un courrier de Jean-Louis Baglan, directeur académique de l’Education Nationale. Dans ce courrier, Jean-Louis Baglan annonce qu’une place est trouvée dans cet IME. Et que donc, suivant l’orientation de la comission MDPH. Il lui ordonne de contacter cet IME cette semaine. Et lui donne une date limite : Timothée sera exclu à partir du 05 Octobre au matin.

Commenter cet article

zajac 04/12/2013 19:26

HONTEUX....NOTRE PAYS .....MERCI mr le président

azerty 08/09/2014 16:55

rien à voir

luise 18/11/2013 15:10

je n'ai pas les mots pour exprimer le dégout qui m'envahit en lisant cela comment ose t on sur 1 décision à la noix déscolariser 1 enfant autiste c est lamentable la France est decidemment bien en retard en ce qui concerne l autisme et bien entendu personne n'a entendu parler de cette histoire j ai honte!!!!! je suis moi meme maman d 1 enfant autiste scolarisé en cursus normal en 6 ème et tout ce que je peux dire c est que ce n'est surtout pas en ime que votre enfant progressera veuillez croire madame en ma sincere compassion je ne peux qu'esperer que tout va s'arranger pour votre enfant